Le café autour du globe : Rite, cérémonie ou simple habitude ?


Le café fait partie de notre quotidien, depuis maintenant plusieurs siècles pour certaines civilisations. Alors le café est-il un rite ou une simple habitude ? La réponse à cette question reste entière. Portrait de cette boisson adorée au fil des lieux et des hommes !

Le café et l’art

Les artistes sont souvent accompagnés dans leur phases créatives par le café. L’histoire a d’ailleurs révélé plus d’une fois des amours passionnées entre certaines personnalités artistiques et ce breuvage envoûtant !

Le café en musique

En 1732, J.S.Bach compose une ode au café, l’une de ses plus célèbres sonates tant il est passionné par les arômes de cette boisson alors considérée comme exotique.

Beethoven quant à lui, accorde une attention minutieuse à la préparation de son café, qu’il confectionne lui même ! L’histoire raconte qu’il emploie très exactement 60 grains pour préparer sa tasse – pas un de plus, pas un de moins.

Et la littérature !

Honoré de Balzac se donne sans compter au travail, accompagné par un usage immodéré du café. On raconte qu’il aurait bu 50.000 tasses de café (avec une moyenne de 50 par jour ) pour parvenir à écrire la « Comédie Humaine » ! C’est dire s’il entretient un lien passionnel avec cette boisson.

Il dit d’elle : « Ce café tombe dans votre estomac… Dès lors tout s’agite, les idées s’ébranlent comme les bataillons de la Grande Armée sur le terrain d’une bataille, et la bataille a lieu. Les souvenirs arrivent au pas de charge, enseignes déployées ; la cavalerie légère des comparaisons se développe par un magnifique galop ; l’artillerie de la logique arrive avec son train et ses gargousses ; les traits d’esprit arrivent en tirailleurs ; les figures se dressent, le papier se couvre d’encre, car la veille commence et finit par des torrents d’eau noir, comme la bataille par sa poudre noire. »

Voltaire est tout autant réputé pour sa consommation de café (50 à 72 tasses par jour). Ses pairs se demandent d’ailleurs si le breuvage participe à « la clarté admirable qu’on observe dans ses œuvres ».

Vous l’aurez compris, le café a accompagné cérémonieusement certains des plus grands artistes de ce monde. Et cela ne date pas d’hier. Il ne s’agit pas là d’une simple habitude mais d’un véritable rituel nécessaire à la création dans toutes les cultures !

Plus qu’une boisson, un objet de cérémonie

Dans le monde entier, le café est un objet social et ce depuis longtemps. Social car il rassemble. Dans certains pays, il est préparé de manière rituelle (à la turque) et sert à accueillir des visiteurs (Arabie Saoudite, Liban, Turquie) depuis plusieurs siècles. Cette étape est incontournable dans les règles de politesse et peut être mal perçue si elle n’est pas appliquée. Le café préparé en décoction est servi dans de petites tasses aux invités.

Le cérémonial du café est également l’occasion de prédire le futur. On s’arrête de boire juste avant d’atteindre le marc “tefl”. C’est dans ce marc qu’on lit l’avenir, en observant le dessin au fond de la tasse.

“qh’awah“ est un terme qui viendrait de la province abyssinienne (actuelle Ethiopie) de Kaffa, d’où serait originaire le café, et signifie en Arabe “Revigorant”. C’est au XIIIème siècle qu’il fait son apparition dans le quotidien et devient incontournable.

Le rituel du café est aussi une étape importante dans la vie d’un couple en Turquie et dans les pays arabes. Autrefois, la tradition voulait que la jeune fille convoitée prépare le café, pour montrer ses compétences culinaires à son futur mari. Ce moment était décisif puisqu’il était autorisé d’ajouter du sel à la place du sucre dans la tasse si Monsieur n’était pas au goût de la jeune femme.

Ailleurs dans le monde

En Ethiopie, le rituel de préparation du café est réservée aux femmes et constitue un honneur pour les familles qui invitent et celles qui sont reçues. Le grain est moulu à l’aide d’un grand pilon et demande un véritable savoir-faire. Petit rappel par ici à propos de notre voyage en Ethiopie !

En Europe et outre-Atlantique, les habitudes liées au café sont également vastes et ont toutes ce point commun : un plaisir quotidien (de quoi vous en dire plus dans un futur article !). Le café est aujourd’hui un incontournable et nous fait dire que la variété de ses saveurs ne nous lassera jamais !

Articles similaires

Facebookmail