Voyage au Mexique, l’eldorado des cafés de spécialité

Après le Cameroun et l’Ethiopie, Charly Reynaud nous emmène, au coeur des plantations tropicales du Mexique ! Un voyage passionnant à la découverte des producteurs de café de spécialité.

Le Mexique et le café

Pays hispanophone le plus peuplé, le Mexique est actuellement le 8ème pays producteur de café dans le Monde. Au cours des derniers siècles, les producteurs de café au Mexique privilégiaient le volume à la qualité.

Avec la montée des cafés de terroir de spécialité, les producteurs mexicains ont voulu prendre une place dans cette nouvelle tendance. Selon Charly, culturellement différent de l’Éthiopie, le Mexique est un pays plus riche où les outils et moyens mis en œuvre par les producteurs de café sont beaucoup plus importants.

Crédits photo : La Maison du Bon Café Séchage des parches
Crédits photo : La Maison du Bon Café
Séchage des parches

À la rencontre des producteurs de café de spécialité

Une approche innovante d’une ferme à Oaxaca de Juarez

Un exemple de ferme qui suit parfaitement la tendance de ces dernières années, à savoir la production de café de spécialité. La qualité y est clairement privilégiée, avec une production relativement faible qui avoisine les 40 tonnes par an, soit 2 à 3 containers. Une ferme atypique qui se démarque par sa capacité à innover. Selon Charly Reynaud, “le producteur de la ferme a un bagage important. Avec ses études en physique-chimie, il se différencie par ses innovations produits”.

Ici, tout se joue dans le processus de fermentation du café. À base de céréale ou de mélasse, cette fermentation s’effectue avec des ingrédients très particuliers. De par sa connaissance impressionnante des goûts européens, le producteur de cette ferme est quelqu’un de très audacieux qui s’est construit une réputation dans le monde du café, auprès de ses amateurs.

Crédits photo : La Maison du Bon Café Une nurserie au Mexique
Crédits photo : La Maison du Bon Café
Une nurserie au Mexique

Un accueil chaleureux lors d’une excursion dans la région de San Juan Lachao

Ici, les producteurs séjournent directement au sein même de la plantation. L’accueil proposé par les producteurs a été incroyablement chaleureux. Charly Reynaud souligne d’ailleurs que “l’on apprécie le côté humain de ces moments-là !”.

La visite de la plantation s’est globalement bien déroulée, même si, malgré le mauvais temps, celle-ci a dû être écourtée. En pleine récolte, l’avantage de visiter ces plantations, est d’observer les processus de travail des ouvriers et de constater à quel point, la récolte est soignée.

Une production originale “Chez Diego”

La famille de Diego a racheté cette ferme située dans la même région que la ferme précédente, à San Juan Lachao. Isolée au milieu de la vallée, la seule façon d’accéder à cette plantation, est de passer par un petit pont inaccessible pendant 6 mois de l’année à cause des fortes pluies tropicales. Coupé du monde extérieur et vivant en complète autarcie, un petit village s’est créé autour de la plantation.

Côté café, la particularité de cette production se trouve dans son goût légèrement miellé. Le processus utilisé est le semi-lavé. C’est-à-dire que le mucilage n’est pas complètement retiré et que le café va fermenter avec ses substances végétales. Une méthode intéressante qui donne aux grains un léger côté sucré. Charly Reynaud, précise d’ailleurs : “C’est la première fois que je découvre le processus honey (traduction littérale de miel)”.

Crédits photo ; La Maison du Bon Café Aperçu de la forêt tropicale
Crédits photo ; La Maison du Bon Café
Aperçu de la forêt tropicale

Un séjour organisé par les producteurs

Point final du voyage de Charly au Mexique, Puerto Escondido à Huatulco. Signifiant “port caché”, cette petite merveille du Mexique a été choisie par les producteurs afin de proposer une dégustation inédite.

C’est en face de la mer et à l’aveugle, que la dégustation des cafés des producteurs a servi de chute surprenante à ce périple mexicain. Une organisation inter-producteurs qui fut la meilleure expérience de Charly à ce jour.

Le Mexique est véritablement un pays incontournable à ajouter dans les pays du café, au même titre que la Colombie, le Nicaragua, le Guatemala, l’Éthiopie… Avec des processus de travail tournés vers la qualité, le Mexique est aujourd’hui un partenaire indispensable de La Maison du Bon Café. Du Mexique Bio au décaféiné, La Maison du Bon Café travaille depuis plusieurs années avec les producteurs mexicains. Une fidélité qui s’est créée bien avant le lancement de la gamme Inès

BONUS : Charly, qu’est-ce qui t’a le plus marqué dans ce voyage ?Le côté pittoresque des plantations, l’accueil, les fermes, la bienveillance des habitants, mais aussi la nourriture mexicaine qu’on ne peut oublier.

Articles similaires

Facebookmail